La meuf inspirante du mois #17 – Laure Rollier

Laure Rollier est écrivaine, parolière, blogueuse, maman et surtout originaire du Sud-Ouest (best place ever!). Elle a réussi le pari de passer du blog au livre papier. Echange engagé et émouvant avec une femme inspirante ! 

Lise : Hello Laure! Tu as commencé par un blog avant de sortir tes différents livres, comment as-tu eu le déclic de passer de tes carnets à la toile ?

Laure Rollier : Hello Lise ! En 2015, j’adhérais à une association : Tout le monde contre le cancer. Je voulais faire quelque chose à mon niveau pour aider les associations qui s’engagent contre le cancer pédiatrique. J’ai eu une idée et j’ai donc appelé Nicolas Rossignol, président de l’association, pour lui expliquer mon projet. Je lui ai raconté que je souhaitais ouvrir un blog et chaque mardi, mettre un chapitre en ligne. La seule chose que je demandais est qu’à la fin du chapitre, les gens puissent faire un don à l’association s’il le souhaitait.

L’aventure a duré 32 semaines car il y avait 32 chapitres. Au début, c’était vraiment notre entourage proche qui était impliqué. Petit à petit, j’ai vu les chiffres explosé !

Mon livre était déjà prêt ! Je mettais juste le chapitre en forme sur le blog tous les mardis ! J’écrivais pas d’une semaine sur l’autre car cela aurait été compliqué ! (rire)

Pour les 4/5 derniers chapitres, il y avait entre 5000 et 8000 personnes qui lisaient le blog ! C’était hallucinant ! 

« J’ai toujours lu, écrit et aimé les thrillers psychologiques ! Même quand j’étais au lycée, j’écrivais des textes inspirés d’Agatha Christie ! Le polar et le thriller font partie de mon univers ! »

En février 2017, je me suis inscrite au Mazarine Book Day et j’ai bouclé dans la semaine mon roman ! J’ai su en juillet que j’avais remporté le concours !

C’est grâce à ce blog que j’ai pu réaliser tout ça ! J’ai pris confiance en mon travail et eu une certaine visibilité !

En février 2018, j’ai publié Hâte-toi de vivre, livre présenté lors du Mazarine Book day  puis il est sorti en poche. Dans la foulée, Nous étions merveilleuses est sorti en 2019. En 2020, pour ne pas faire une année blanche, j’ai republié le livre qui était sur le blog. J’ai reversé les fonds à une association.

Lise : Ton prochain livre « Le disparu de Nantucket», qui sort le 9 juin prochain, est un thriller psychologique. As-tu envie de te tourner vers ce genre en particulier ?

L. R.  : Pour moi, le tournant a plus été avec Hâte-toi de vivre et Nous étions merveilleuses.

Suite à un appel d’une amie, j’ai écrit Nous étions merveilleuses, je me suis inspirée de mon groupe d’amies. Je me suis imaginée repartir le temps de quelques jours avec elles et revivre comme à nos 18 ans. Il y a énormément de vrai dans ce livre !

J’ai toujours lu, écrit et aimé les thrillers psychologiques ! Même quand j’étais au lycée, j’écrivais des textes inspirés d’Agatha Christie ! Le polar et le thriller font partie de mon univers !

Lise : Peux-tu me parler de ton prochain livre ?

L. R. : Je me suis plus inspirée d’expériences personnelles et de voyages que j’ai pu faire. Je me suis également inspirée de la vie de ma sœur qui est expatriée à Melbourne.

C’est la première fois que je vais pitcher mon nouveau livre Le disparu de Nantucket ! (rire)

C’est l’histoire d’une femme Alix dont la famille est expatriée et vit sur l’île de Nantucket. Alix tient un restaurant là-bas et est mariée à un Américain. Ses enfants ont la double culture. Alix a toujours cette dualité et cet appel de la France, de l’Europe, de ses racines et surtout de sa famille paloise. Nantucket, c’est un monde à part ! C’est la haute société des États-Unis.  Alix se prend de plein fouet la crise de la quarantaine et remet en question sa vie.

De l’autre côté de l’océan, à Bordeaux, il y a Maxime, inspecteur de police. Il est en profonde dépression et vit dans un malaise car il a perdu son frère un an plus tôt. Un soir, David, le mari d’Alix, disparaît. A l’intérieur de la voiture de David, ils retrouvent des traces d’ADN du frère de Maxime. Ils vont devoir s’allier pour résoudre l’énigme et retrouver le mari disparu !

« C’est grâce à ce blog que j’ai pu réaliser tout ça ! J’ai pris confiance en mon travail et eu une certaine visibilité ! »

Lise : A côté de l’écriture de livres, tu as travaillé sur un projet d’albums jeunesse. Quel est ce projet ?

L.R. : En effet, j’ai écrit une bande dessinée ! Elle est prête à sortir ! J’espère la sortir au premier trimestre 2022 ! Tout projet jeunesse a été malheureusement décalé en 2020. Toute la partie illustration a été faites par Pauline Rouault. On réfléchit au Tome 2 !

Lise : Et niveau musique, un album en préparation ? (rire) 

L.R. : Je ne suis pas chanteuse ! (rire) Mais j’écris des chansons ! Je travaille comme parolière pour des artistes ! J’ai d’ailleurs quelques projets que je peux pas encore dévoiler ! J’aimerais également monter un spectacle musical pour enfants !

Lise : As-tu un mantra fétiche ?

L.R. : Je dirais Carpe Diem ! Je me lève et je vois ce qui se passe !

Où retrouver Laure ? 

Facebook 

Instagram

Livres 

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Résoudre : *
6 + 9 =