Coup de cœur musical #7 : Pausé

Pausé a été imaginé par Hadrien et Théo pendant la frustration et l’ennui du confinement, comme moyen de s’évader du quotidien et de leurs petits appartements parisiens. A base d’Electro Chill, ils nous emmènent dans un univers cosmique bien au delà des étoiles. Rencontre avec un duo en apesanteur ! 

Lise : Pouvez-vous vous présenter ?

Théo : Pausé est un projet assez récent que l’on a commencé à travailler avec Hadrien pendant le premier confinement. A la base, nous avons un projet plus pop à 4 mais c’était compliqué de se retrouver pour répéter et composer. Nous avons donc eu l’idée de partir sur un projet électro sans forcément se voir.

Hadrien : Le projet était une sorte d’échappatoire au confinement. C’était super de créer un univers musical autour de ce projet.

Lise : Pourquoi Pausé ? 

Théo : Pausé s’écrit comme la pause, l’action de faire une pause, une sorte d’arrêt sur image. Quand il y a un arrêt sur image, il n’y a plus de gravité, le temps s’arrête. Il y a des éléments évocateurs du milieu spatial et on a essayé de pousser le concept à fond !

Hadrien : On a également pensé le concept avec des visuels. On a créé le clip juste après la sortie du single. On a voulu rajouter un accent aigu à Pausé pour rappeler que l’on est français ! La French touch ! (rire)

Lise : Vous me parliez d’un univers cosmique, comment se retranscrit-il dans votre projet ?

Hadrien : De base, nous avons fait des études scientifiques. Moi, plutôt d’ingénieur et Théo dans l’optique. C’était un clin d’œil d’explorer l’univers de la science.

Lise : Pourquoi l’électro ?

Hadrien : Depuis petit, on adore l’électro ! On a voulu créer une musique que l’on aimerait écouter !

Lise : Votre clip est visible en 360, un concept innovant ! Comment cette idée vous est-elle venue ?

Théo : On a été inspirés par le clip des Naive New Beaters ! On trouvait rigolo que le spectateur recherche des indices et devienne acteur pendant qu’il visionne le clip.

« Pausé s’écrit comme la pause, l’action de faire une pause, une sorte d’arrêt sur image. Quand il y a un arrêt sur image, il n’y a plus de gravité, le temps s’arrête ».

Lise : Pouvez-vous me raconter les coulisses du tournage de votre clip ?

Théo : On a filmé dans mon appartement les moments pendant lesquels on jouait de la musique. On l’a entièrement tourné chez nous et à l’iPhone car avec la COVID, c’était plus compliqué de tourner des clips à l’extérieur! Le plus difficile a été le travail de post- production car il fallait créer un univers 3D.

Hadrien : Dans le clip, on a l’impression que l’on est côte à côté mais en réalité, on a filmé l’un après l’autre les prises !  

Lise : Dans votre premier titre Discovery, il y a la présence d’une voix féminine. Sera-elle présente sur les autres titres ou allez-vous proposer des titres instrumentaux ?

Hadrien : Une voix féminine sera présente sur les autres titres !

Théo : On trouvait important d’avoir une présence féminine dans notre projet.

Lise : Quelles sont vos inspirations musicales, cinématographiques, littéraires ?

Théo : Concernant la musique, on écoute French79, Fakear, Triumph. De manière générale, on est passionnés de Science-fiction ! 

« On l’a entièrement tourné chez nous et à l’iPhone car avec la COVID, c’était plus compliqué de tourner des clips à l’extérieur! »

 Lise : Quels sont vos projets pour la suite ?

Hadrien : Un EP devrait sortir bientôt ! Un EP de 4 morceaux qui représente le chapitre d’un voyage. Discovery est la découverte des univers.

Théo : Le premier titre sera l’appel à l’aventure, le deuxième, Discovery, qui est une sorte de décollage dans l’espace. Le troisième titre racontera l’exploration et le quatrième titre s’intituleraHomeet abordera le retour à la maison. 

Où retrouver Pausé ? 

Instagram 

Ecouter

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Résoudre : *
17 − 3 =