Des réalisateurs mettent en scène le harcèlement de rue !

Lorsque l’on parle de « harcèlement de rue » à une femme, c’est un terme qui lui est familier et plus récurent que ce que l’on pourrait penser. Le jour, la nuit, le matin, dans un village ou une capitale, il est partout. Tu peux aller chercher ta baguette un dimanche matin et te faire insulter ou accoster par un mec bourré … Aller faire un footing et te faire siffler… Rentrer de soirée et te faire suivre… Des situations stressantes auxquelles une femme doit faire face chaque jour et que l’homme ignore bien souvent.

La rue n’est pas un endroit sécurisant. La femme est souvent victime de menaces, d’insultes, de gestes déplacés venant de mecs sans éducation… C’est un stress permanent pour certaines, moins marqué pour d’autres… Mais un sujet dont il faut parler.

Des réalisateurs ont décidé de traiter ce sujet, je vous laisse quelques exemples de courts métrages ci-dessous :

« Au bout de la rue » (mars 2016) de Maxime Gaudet

« Hé Mademoiselle » (mars 2016) réalisé par un groupe d’élèves de l’ESMA de Toulouse

« Dans la peau d’une fille » (septembre 2016) de François Philau

#LaMeufAFrange

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Résoudre : *
24 + 11 =