L’actu mise à nue #1

Je vous propose une nouvelle rubrique dans laquelle je vais décrypter l’actualité à ma façon : un brin d’humour, une touche d’ironie et un semblant d’objectivité ! Une revue de presse à ma sauce !

http://washingtonpost.tumblr.com/post/130688319327/all-of-donald-trumps-180-moments-in-his-own

« Le dollar va devenir de plus en plus fort et au bout du compte je veux voir un dollar fort » Donal Trump dans une interview accordée à la chaîne CNBC. Et au bout du compte, tu vas ruiner les States.

On ne parle pas de guerre des boutons mais d’une véritable guerre des monnaies. Mercredi dernier au Forum Economique de Davos, Steve Mnuchin (secrétaire Américain au Trésor) a avoué être favorable au dollar faible. Peu de temps après son intervention, l’Euro a atteint son maximum depuis décembre 2014. Il a dépassé 1,25 dollar dans la journée pour, à la surprise de tous, baisser lorsque Trump a défendu le dollar fort. Une vraie tragédie à rebondissement digne « des feux de l’amour ».

Restons à Davos. Will.i.am a été l’invité d’honneur de Jonas Prising, patron du groupe Manpower. Le membre du groupe « Black Eyed Peas » a réussi par ses propres moyens à créer son Empire et sortir des ghettos. En plus d’être chanteur et DJ, on l’oublie souvent mais il est également « Tech entrepreneur » et « social entrepreneur ». Il se sert de l’intelligence artificielle pour venir en aide aux étudiants les plus démunis. Beau parcours et belle initiative !

 

Je ne vais pas vous parler de la « Fashion week », mais d’un célèbre groupe aux initiales faisant penser à une marque de voiture. LVMH « a pesé dans le game » en 2017 en affichant un bond de 12% par rapport à 2016 soit 42,6 milliards d’euros. Nous pouvons émettre l’hypothèse que de plus en plus de gens ont mauvais goût. Je dis ça, je ne dis rien !

Lorsque toutes les marques de luxe décident d’exporter leur production loin, très loin de la France, LVMH, quant à elle, va inaugurer un atelier de maroquinerie en Vendée : good choice ! Le groupe a décidé de s’entourer des meilleurs en faisant appel à Hedi Slimane, à la tête de la création chez Yves Saint Laurent pendant 4 années, il est nommé directeur artistique de Céline.

© DPA PICTURE ALLIANCE

Paris et la montée de la crue… La Cruella (Je suis tellement fière de ma blague nulle !) Je ne sais pas si cela vous intéresse mais c’est le mois de janvier le plus humide en un siècle.

Je ne pouvais pas passer à côté de cette information des plus croustillantes : des émeutes ont eu lieu jeudi dernier… Pour des pots de Nutella bradés à -70% ! Dominique Desjeux, anthropologue et professeur à la Sorbonne, interrogé par franceinfo explique : « Il y a ce qu’on appelle en sociologie les « conséquences inattendues » : on voit quelqu’un avoir quelque chose et on le veut à notre tour. Ces bousculades arrivent parce que beaucoup de gens veulent la même chose au même moment. » Nous voilà rassurés !

En feuilletant le Madame Figaro de cette semaine, je suis tombée sur une interview de Lena Dunham réalisée par Peggy Frey. Je ne vous la présente plus : créatrice de la série Girls et de la célèbre Newsletter Lenny Letter . Cette dernière laisse la parole à toutes les femmes et compte désormais plus de 500 000 abonnés.

Dans cette entrevue, elles reviennent notamment sur la collaboration de Léna Dunham avec My Little Paris. En effet elle a participé à la création de la WOMEN box. « Il s’agissait de créer une sorte de box pour les femmes, l’idée étant de glisser une boîte à malice des produits de beauté et des objets pour booster l’estime de soi d’une femme » confie Lena.

Elles échangent ensuite sur la Newsletter « Lenny letter » (Si l’envie vous prend, vous pouvez vous y abonner en vous rendant ici : https://www.lennyletter.com). Lenny Letter met en lumière des récits de femmes parfois durs, touchants, intimes mais toujours avec bienveillance. Elle raconte que les femmes qui sont publiées sont « celles dont l’histoire nous émeut, nous bluffe, nous inspire ».

 Léna est juste remarquable, je salue son engagement féministe. « Je veux que les femmes soient libres dans leurs choix, même quand ceux-ci ne font pas l’unanimité ou dérangent. » répond-elle à la question « Quel genre de féministe êtes-vous ? ». Une femme inspirante et « Badass » !

 

© Vogue

C’est déjà fini pour ce premier épisode mais rendez-vous très vite pour de prochains !

 Actualités piochées dans Le Parisien, Le Monde, Le Figaro et Madame Figaro

#LaMeufAFrange

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Résoudre : *
21 + 23 =