Le mec inspirant du mois #2 : Raj / YouTube et développement personnel

J’ai rencontré Raj de la chaîne YouTube « Autodisciple » dans son appartement parisien. Une ambiance rétro, un vinyle de Gainsbourg sur la platine et un verre de vin blanc, un peu comme à la maison. 

Lise : Peux-tu te présenter ? Ton parcours, tes valeurs ? Qui est-tu ? 

Raj : Je n’aime pas trop me définir par mon parcours mais on peut dire rapidement que j’ai fait une école d’ingénieurs, je pensais que je serai épanoui dans un travail normal. Je me suis vite rendu compte que non et j’ai voulu commencer à créer des projets sur Internet. 

Lise : Qu’est-ce qui ne te correspondait pas dans le fait de travailler dans une entreprise ? 

Raj : Rétrospectivement, je dirais qu’il y a plusieurs choses : le fait d’avoir des horaires fixes et d’avoir peu de temps libre pour moi. Y’avait sûrement l’autorité aussi et l’idée d’entreprendre me trottait dans la tête depuis quelque temps. Par la suite, j’ai eu beaucoup de chances, j’ai rencontré rapidement des gens qui travaillaient déjà sur Internet et j’ai pu ainsi voir que des gens normaux y arrivaient alors pourquoi pas moi ? 

Lise : Comment t’es venu le déclic de quitter ton travail ? 

Raj : C’est une histoire intéressante car y’a vraiment eu un déclic. J’avais un travail en CDD et je pouvais passer en CDI. Je devais prendre la décision du jour au lendemain. Je rentrais chez moi dans le métro, je me rappelle, j’étais debout, c’était un peu bondé. Y’avait une Américaine qui prenait de la place sur moi, j’étais sur un strapontin et elle me poussait avec son sac. Je voyais que je n’existais pas pour elle. En face d’elle, il y avait son copain que je n’avais pas vu. Je me rappelle que j’étais super énervé contre elle et je l’ai regardé super mal. Son copain l’a vu et a pris la place de sa copine. Dans ma tête, avec du recul, je me suis dit ce n’était pas moi, je ne me reconnaissais pas. C’est à partir de ce moment-là que je me suis dit : c’est fini, plus jamais ce mode de vie ! Je n’ai pas eu peur de me lancer car je n’avais pas le choix, je ne me voyais pas m’épanouir autrement. 

Lise : Quelle a été ta démarche pour arriver à la création de ta Chaîne YouTube ? 

Raj : Dans ma démarche, pendant mes études, j’avais déjà commencé à créer des blogs et à essayer d’en vivre. J’avais d’ailleurs créer un blog sur la peinture à une époque. Parallèlement pendant mes études, j’avais également fait de la vidéo et du montage et j’ai vu que cela me plaisait. La vidéo était le meilleur moyen d’expression pour moi. J’aime bien l’écriture mais l’écriture blog ne me correspond pas vraiment. Quand je me suis mis sur YouTube, c’était un peu le début des gens qui commençaient à en vivre. J’ai lancé 2 chaînes Youtube : « Autodisciple » est donc la deuxième. La première était une chaîne YouTube sur laquelle je parlais de relations Hommes-femmes. J’ai vraiment posté pendant 1 an des vidéos sur le sujet et c’était cool !  Au bout d’un certain temps, cette chaîne ne me correspondait plus, mais cela m’a permis d’introduire les gens qui me suivaient au développement personnel. Suite à cette première chaîne, j’ai réussi à créer une petite communauté. J’avais entre 500 et 1000 personnes. J’ai ensuite commencé la chaîne « Autodisciple » qui me correspondait parfaitement : par exemple faire des défis sur un mois originaux. 

Lise : J’ai vu que tu avais fait une série de vidéos sur des défis de 30 jours : qu’est-ce que cela t’a apporté ? Quel était le but ? 

Raj : C’est facile de se projeter sur un mois et en même temps, c’est suffisamment long pour que tu apprennes des choses et que tu changes certaines habitudes. Comme c’est un format court, cela permet de te mettre à fond dans le défi. Pendant un mois, tu penses différemment.

« Je n’ai pas eu peur de me lancer car je n’avais pas le choix, je ne me voyais pas m’épanouir autrement ».

Lise : Quelle est ta meilleure et ta pire expérience ? 

Raj : Ma meilleure expérience est le tout premier défi : je devais faire 5 rencontres par jour pendant 1 mois. Il faut savoir qu’en 2009/2010, j’étais quelqu’un de réservé qui n’osait pas aller vers les autres. J’ai été ultra étonné d’avoir autant changé en un mois. J’avais vraiment l’impression d’être une personne différente. J’ai ensuite tenté à nouveau l’expérience avec d’autres défis. Suite à certaines expériences, j’ai gardé des réflexes de manger ou penser différemment. Mes habitudes, je les change maintenant régulièrement, j’essaye de ne pas être dans une routine. Il y a quelques trucs que je fais régulièrement comme les rêves lucides. L’autre défi qui m’a également marqué est le fait de dire oui à tout.

La pire expérience que j’ai fait récemment est de vivre 30 jours sans argent tout en voyageant et en faisant du stop. On a été en Hollande, en Allemagne. Vivre sans argent, c’était vraiment hard, compliqué, t’es stressé dans pleins de situations. Cette expérience m’a forcé à rencontrer des gens. J’ai fait un autre projet qui était aussi dur. On a fait un mois avec quelques amis d’honnêteté radicale. Le principe de base est que tu ne mens jamais. Tu dois dire sur le moment tout ce que tu penses et ressens. Il y avait plein de moments gênants. Le plus compliqué, c’est avec les inconnus, les gens avec qui tu travailles. Paradoxalement, avec des gens très proches aussi. C’était vraiment intense comme expérience, il y a des moments où tu dois te faire violence. Je continue encore aujourd’hui à être dans cette démarche. 

Lise : En quoi tes vidéos YouTube t’ont aidé dans ton développement personnel ?

Raj : Je les ai beaucoup utilisés pour me mettre une sorte de pression positive. Je sais que si je dis face caméra : « Je vais tenir ce défi pendant 30 jours, je le ferais ! ». Je suis obligée de m’y tenir, sinon c’est un peu la honte. Même si j’ai déjà avoué avoir arrêté certains projets, j’essaye de m’y tenir au maximum.

Niveau développement personnel, j’ai compris que la pression sociale est quelque chose qu’il ne faut pas fuir mais le tourner d’un point de vue positif.

Lise : Tu as annoncé sur ta chaine que tu avais un nouveau projet pour 2018 : lire et faire le résumé de 54 livres, t’en es où de ce projet ? 

Raj : J’ai un léger retard, j’essaye de faire un livre par semaine. Pour le coup, ce projet a un rythme plutôt normal pour moi car je lis beaucoup, il permet juste de me cadrer. Depuis le début de l’année, j’ai lu des livres plutôt intéressants. L’année dernière et l’année d’avant, j’ai lu beaucoup de livres de développement personnel basique. Cette année, j’essaye d’aller un peu plus en profondeur sur des sujets soit philosophiques, soit statistiques comme la limite des mathématiques. Je m’intéresse également à l’entreprenariat. J’ai crée une page sur un site à part sur laquelle je fais des podcasts chaque semaine d’un livre à 10€ par mois. 

Lise : Pourquoi avoir choisi plutôt les podcasts que les vidéos pour ce projet ? 

C’est des résumées de livre qui dure parfois jusqu’à 40 minutes. Cela permet aux gens de les télécharger et de les écouter d’où ils veulent. C’est le format le plus adapté. 

Lise : Quel est le dernier livre que tu as lu ? 

Raj : Le dernier que j’ai fini est « The 100$ startup ». Ce livre raconte comment commencer un business avec très peu de moyens.  Pour ma part, cela ne m’a pas tellement intéressé parce que je ne suis plus à cette étape là mais il y a des conseils à prendre, je le conseille. 

Lise : Est-ce que créer une startup est quelque chose qui t’intéresse ? 

Raj : Non pas aujourd’hui. Les gens ne se rendent pas compte mais c’est beaucoup de boulot. On associe souvent entreprenariat à liberté mais cela peut vite devenir l’inverse. Ce n’est pas un mode de vie que j’aimerais avoir. Tu t’exposes aussi à un risque. 

Lise : J’ai vu que tu avais fait une vidéo sur le fait d’être passionné, quels sont les tiennes ? 

Raj : Ma passion principale est la lecture. J’ai remarqué que les gens qui sont dans la littérature plutôt classique sont assez fous, aventuriers. Je ne sais pas si c’est la lecture qui mène à ce caractère ou le contraire mais c’est mon constat. 

Lise : Tu pense qu’on peut se passionner pour quelque chose avec le temps ? 

Raj : Je pense que oui, les passions c’est aussi des habitudes. Ton cerveau est adapté à ça. 

Lise : Quel est l’avenir de ta chaîne « Autodisciple » ? 

Raj : Je vais l’arrêter mais cette fois-ci la laisser à l’abandon! (rires) 

Lise : Pourquoi veux-tu arrêter YouTube ? 

Raj : Finalement je ne vais pas arrêter YouTube, je vais faire des vidéos en Anglais, on va commencer une chaîne en anglais avec d’autres gens. Je ne serai pas central dans la chaîne. Je vais continuer car j’adore trop le montage et tourner des vidéos. Je vais donc enchainer direct avec cette chaîne, cela sera juste une différente communauté. Sur cette chaîne, il y aura des projets sur un mois, on va plus tester des philosophies genre le stoïcisme, l’épicurisme… La chaîne aura un ton différent. C’est mon projet principal de 2018-2019.

Lise : Quel est l’élément qui a fait que tu voulais arrêter ta chaîne ?   

Raj : Pour moi, ce n’est plus  challengeant, c’est trop facile! Il y a un côté acquis, c’est pour cette raison que cela m’intéresse moins. La deuxième raison est que la chaîne touche pas mal de gens et je ne suis pas très à l’aise avec le fait d’être « connu » ! Je tiens à ma discrétion, je sais très bien que si je continues à développer ma chaîne, d’ici quelques années, mon nombre d’abonnés risque de bien évoluer. J’ai remarqué que lorsque tu as beaucoup d’abonnés, en moyenne les gens ne te suivent plus pour toi. Les échanges sont donc moins intéressants. 

Lise : Quel message aimerais-tu faire passer aux lecteurs/lectrices de « La Meuf à frange » ? 

Raj : Qu’est -ce que je devrais dire ? (rires) Essayez des choses pendant un mois ! Ce que j’essaye de transmettre à travers mes défis 30 jours est de ne pas avoir de jugement ou d’apriori et juste de voir par soi-même. Faire aussi des erreurs volontairement : par exemple dire oui à tout ou utiliser des bitcoins pendant un mois. L’intérêt est de voir où sont ses limites. 

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Résoudre : *
8 × 22 =