Coup de cœur musical #1 : Lili Poe

Rendez-vous avec Lili Poe, une artiste talentueuse et charismatique. Un rooibos en main, nous sommes revenues sur ses créations, inspirations et collaborations.

Lise : Pourrais-tu te présenter en quelques mots ?

Lili Poe : Je m’appelle Lili Poe. Je suis auteure, compositrice et interprète. Je fais de la pop en français.

Lise : C’est le titre « Echo »  qui t’a permis de te faire connaître en 2016, quels souvenirs gardes-tu de cette époque ?

L.P. : C’était génial ! C’était la première fois que je sortais quelque chose à moi, avec mes chansons ! Le premier titre était un featuring avec Disiz la peste. C’était un honneur de l’avoir sur mon premier opus. Ma rencontre avec Soprano m’a également marquée. Nous nous sommes rencontrés à l’époque d’Echo. Par la suite, nous avons décidé de travailler ensemble. De cette collaboration sont nés les titres Amour Siamois sur son album et À l’orée des larmes  sur mon album.

Lise : Dans ton album « Amours fragiles », tu as continué à faire des featurings notamment avec Soprano, Slimane et Jok’air. Comment ont été initiées ces différentes collaborations ?

L.P. : Il y a 3 duos sur cet album et ce sont 3 amis avant tout. Ils m’ont beaucoup aidée dans ma vie personnelle et d’artiste. Slimane est mon ami depuis 10 ans et j’avais très envie que l’on partage un titre tous les deux.

Lise : Ta dernière actu est la reprise de « Pose ton gun » de NTM qui apparaît dans l’album « Back dans les bacs », une compilation de titres des années 1990-2000. Pourquoi avoir choisi ce titre ?

L.P. : NTM fait partie des groupes dont je ne me lasserai jamais. Je trouve que le titre « Pose ton gun » a encore, aujourd’hui, une résonance particulière. J’ai travaillé avec Medeline, mon producteur depuis le début,  sur les arrangements du titre.

Lise : D’ailleurs, une courte vidéo illustrant le titre est sortie la semaine dernière. Peux-tu m’en parler ?

L.P. : Avec l’œil fin de Baptiste Namur, je souhaitais accrocher les gens avec quelque chose de visuel. Cette vidéo a été tournée très simplement dans mon garage en deux heures ! J’ai été heureuse et surprise que JoeyStarr lui-même partage et aime la vidéo ! C’était une belle récompense !

Lise : Tu as des clips colorés, poétiques et visuels. Comment se passe leurs créations ?

L.P. : C’est vraiment un brainstorming tous ensemble ! En général, j’ai une manière de composer assez visuelle. J’ai tout de suite des images qui me viennent en tête. Quand nous commençons à travailler sur un clip, je viens forcément avec des idées. Alain Guillerme et Lucas Sensi de La Sucrerie, la société de production parisienne qui a crée tous mes clips, vont m’apporter leur expertise sur la réalisation de mes idées.

Lise : Quels sont les messages que tu veux faire passer à travers tes titres ?

L.P. : Avec « Amours fragiles », le but était de prôner l’acceptation de soi. Accepter tout ce que l’on est même notre part de fragilité. C’est un album très mélancolique qui parle de sujets tristes.

Lise : Des idées pour ton prochain album ?

L.P. : Justement, je suis en pleine réflexion de ce que j’ai envie de dire et comment. Cet album a été très thérapeutique. Avec un deuxième album, il faut être sûre des messages que l’on veut faire passer. J’ai besoin de me nourrir de la vie tout simplement.

Lise : Composes-tu seulement pour toi ou également pour d’autres artistes ?

L.P. : En effet j’écris également pour d’autres artistes dont Bilal Hassani, Nilusi, Anabel et Barbara Pravi. Je coécris chaque titre avec l’artiste, c’est un véritable travail d’équipe. D’écrire pour d’autres artistes, me nourrit et m’évite d’être trop focalisée sur moi-même.

Lise : Quels sont tes projets pour la suite ?

L.P. : Continuer à écrire pour les autres et travailler sur le deuxième album, tout un programme ! Des projets et featurings arrivent très vite !

Lise : Pour clôturer l’interview, je vais reprendre ton concept de vidéo  « Fragile / pas fragile » présent sur ta chaîne YouTube et tu vas me donner tes réponses ! Let’s go !

Lise : Une vidéo de bébé : fragile ou pas fragile ?

L.P. : Pas fragile !

Lise : La mort de Mufasa dans le Roi Lion : fragile ou pas fragile ?

L.P. : Fragile forcément !

Lise : Un kebab en rentrant de soirée : fragile ou pas fragile ?

L.P. : Plus fragile mais je l’ai été !

Lise : « Shallow », le duo Lady Gaga / Bradley Cooper : fragile ou pas fragile ?

L.P. : Mi fragile-mi pas fragile !

Où retrouver Lili Poe ? 

YouTube 

Instagram

Facebook 

Twitter 

Sa dernière vidéo « Pose ton gun » est disponible ici

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Résoudre : *
25 − 15 =